« Audible Captions » : Les éditeurs américains attaquent Audible US en justice

Par : Rachèle Rodier

26/08/2019

L’Association des éditeurs américains (AAP) a demandé le 23 août au tribunal fédéral du district sud de New-York d’interdire à Audible de fournir à ses utilisateurs des sous-titres.

Derrière l’Association des éditeurs (AAP), ce sont sept des plus grands éditeurs du continent qui s’attaquent à Audible, leader sur le marché du livre audio : Chronicle Books, Hachette Book Group, HarperCollins Publishers, Macmillan Publishing Group, Penguin Random House, Scholastic et Simon & Schuster.

En juillet dernier, Audible avait annoncé sur sa chaine YouTube la création d’Audible Captions, une innovation permettant le sous-titrage des livres audio, combinant ainsi lecture numérique et audio en un seul format, à visée éducative, grâce notamment à l’inclusion de dictionnaire multilingue et unilingue.

Dans un communiqué diffusé sur le site de l’AAP le 23 août, les éditeurs expliquent être « déçus du mépris délibéré d’Audible envers les auteurs, les éditeurs et le droit d’auteur », estimant que le texte des sous-titres est utilisé « sans aucune autorisation, compensation, ou contrôle de la qualité, de la part des titulaires de droits d’auteur». 

Et Maria A. Pallante, présidente de l’AAP, de rajouter qu’il s’agit là d’une manière de chercher un avantage commercial sur des oeuvres littéraires qu'Audible n’a pas créées, et dont l’entreprise ne détient pas les droits : « Audible cherche à vendre délibérément un produit non autorisé, qui interfère et entre en concurrence avec les marchés établis ».

La plainte déposée par les éditeurs explique également que les sous-titres générés par l’Intelligence Artificielle d’Audible risquent d’être erronés en comparaison avec les ebooks soigneusement produits par les éditeurs et pour lesquels ces derniers acquièrent des droits exclusifs au format numérique.

Un dépôt de plainte qui est très largement soutenu par the Authors Guild, qui représente les auteurs américains : « The Authors Guild partage la déception de l’AAP face au refus d’Audible de négocier avec les éditeurs ».

À ce jour, le leader du livre audio n’a pas encore réagi publiquement.

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS