Baromètre de l’ebook en Europe

Par : Angèle Boutin

09/10/2018

Une étude, réalisée par Rüdiger Wischenbart Content and Consulting et Global e-book, fait l’état des lieux sur la consommation de publications numériques en Allemagne, Espagne, Italie et aux Pays-Bas.

Cette étude a sélectionné quatre marchés européens bien précis : l’Allemagne (comprenant l’Autriche et la Suisse allemande), l’Italie, les Pays-Bas et l’Espagne (intégrant l’exportation en Amérique latine). Les données des trois premiers marchés cités sont celles de 2016, 2017 et du premier semestre 2018. Concernant l’Espagne, il s’agit des chiffres de 2017.

Une segmentation du marché des ebooks

Il existe des disparités importantes en ce qui concerne les prix préférentiels des consommateurs en matière de livres numériques. En Allemagne et en Italie, on observe un fossé entre l’auto-publication, vendue à bas prix, et la domination des livres de poche. Aux Pays-Bas, les consommateurs sont disposés à payer des prix élevés qu’importe le support de lecture, alors qu’en Espagne, le livre numérique doit être moins cher qu’ailleurs.

Les graphiques mettent en évidence des tendances : la plupart des ebooks sont achetés à moins de 10 euros, le seuil des 5 euros est celui de l’auto-publication et des promotions (pour générer du volume). Les titres vendus au-delà de 13 euros sont ceux de grandes qualité, publiés par des éditeurs reconnus.

Des pics de ventes

On peut noter deux pics de ventes de ebooks chaque année, respectivement l’été, plutôt en juillet, puis à nouveau durant les vacances de fin d’année, pour Noël. Les deux mois les plus calmes sont février et mars.

En Allemagne, les pics sont moins significatifs que sur les autres marchés. Le rapport révèle par ailleurs que les variations de la courbe annuelle indiquent que le marché des ebooks est volatile. On observe sur les quatre marchés que la courbe de tendance des revenus générés (« value») et des unités vendues (« volume ») est remarquable synchronisée.

Mise en comparaison

En comparant ces quatre marchés européens, des zones de « prédilection » peuvent être identifiée, notamment le segment entre 5 et 10 euros.

A première vue, le prix de 10 euros semble être le prix idéal, à la fois en volume et en valeur. Hormis en Espagne où le segment se situe entre 5 et 9 euros. Les marchés allemands et néerlandais sont quant à eux plus disposés à acheter une lecture « qualitative » pour 11 ou 12 euros. On voit aussi émerger en Italie et en Allemagne l’importance des lectures « bon marché » avec des pics à 2 ou 3 euros.

Les ebooks, un format pour un genre précis ?

La « romance », les best-sellers, le fantasy et les thrillers sont les genres littéraires le plus vendus au format numérique. En ce qui concerne la « romance », les ventes de ebooks peuvent atteindre la moitié des ventes du secteur. Il est préférable de vendre de manière spécifique, par genre donc, à un public précis au juste prix.

Combien coûte un ebook ?

Tous genres confondus, le prix des ebooks a augmenté en Allemagne et est stable en Italie et aux Pays-Bas depuis 2016. Mais en se focalisant sur les détails, le rapport explique qu’une personne qui accepte de payer un ebook à un prix relativement élevé ne s’inquiète pas d’une hausse ou d’une baisse d’un euro par exemple. Alors que sur les prix les plus bas, il s’agit d’un facteur concurrentiel déterminant.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’étude sur le site de Bookwire.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS