Canada : les 3/4 des livres achetés au premier semestre sont au format papier

Par : Rachèle Rodier

21/08/2019

Booknet Canada a révélé une étude sur les achats et les emprunts de livres au cours du premier semestre 2019, en combinant les données de SalesData et LibraryData.

Les livres papier représentent ainsi les trois quarts de tous les achats de livres sur le premier semestre 2019 au Canada, alors que les ebooks et livres audio représentent les 24 % restants. Les achats de livres de poche restent stables, environ 50 % des livres papier.

La part des livres audio continue de croitre et représente un peu plus de 5 % des achats sur le premier semestre 2019, contre moins de 4 % l’année dernière.

Les ebooks représentent 19 % des achats en moyenne sur le semestre, une part en hausse par rapport au dernier trimestre 2018 (environ 11%).

Les achats de livres de poche restent stables, environ 50 % des achats globaux.

Une inversion de la tendance

Depuis la fin de l’année 2016, les achats en ligne (site web, téléchargement d’ebooks, livres audio ou applications) sont plus importants que les achats physiques (en librairie, etc).

À la fin de l’année 2017, les deux canaux d’achats drainaient chacun 50 % des achats. Cette tendance est également observée sur le deuxième trimestre 2019, avec une inversion de la tendance observée jusqu’alors : les achats physiques reprendraient ainsi le dessus.

L’impact des clubs de lecture et programmes de fidélité

14 % des acheteurs rencontrés dans le cadre de l’étude appartiennent à un club ou à un groupe de lecture, soit plus du double par rapport au premier semestre 2018.

Les membres des clubs de lecture achètent en moyenne 3,6 livres par mois, contre 2,9 livres mensuels pour les non-membres.

65 % des acheteurs de livres bénéficient d’un programme de fidélité basé sur les livres.

 

Source : Booknet Canada

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS