Ecosse : les bibliothèques publiques grandes victimes des coupes budgétaires

Par : Caroline Garnier

02/01/2019

La politique d’austérité budgétaire, mise en place en Ecosse, a induit d’importantes coupes dans le secteur culturel du pays. Une étude dévoilée par le parti travailliste écossais en décembre dernier révèle que les bibliothèques du pays sont les plus touchées par ces restrictions budgétaires.

Le parti politique d’opposition avance que les bibliothèques écossaises ont connu une coupe budgétaire de 22 millions de livres sterling ( 24,37 millions d’euros), ces six dernières années, soit la pire restriction parmi celles exercées sur les divers services culturels. Si les autres secteurs de la culture ont connu une baisse moyenne de 13,9 % de leur budget, les bibliothèques enregistrent quant à elles une diminution de 17,9 %.

De graves conséquences pour les bibliothèques, puisque au total 69 établissements ont fermé en Ecosse depuis 2011, dont 30 rien qu’en 2017, soit 15 de plus par rapport à l’année précédente. 99 postes de bibliothécaires ont également été supprimés entre 2010 et 2015 révèle un rapport de la BBC. Le nombre d’emplois est donc passé de 3 515 à 3 416.

Claire Baker, porte-parole du parti travailliste, spécialisée sur les questions culturelles, soutient que « les bibliothèques ne sont pas seulement une ressource gratuite de lecture, elles sont souvent au coeur de la vie quotidienne des personnes. Elles permettent à chacun d’apprendre, d’étudier, de parler et d’échanger des idées et garantissent un environnement sécurisé et accueillant pour les personnes vulnérables »

Sean McNamara, président du CILIP (the Chartered Institute of Library and Information Professionals) en Ecosse rappelle quant à lui les nombreux bénéfices des bibliothèques. « Nous exhortons les autorités locales à reconnaître les avantages considérables, à court et à long terme, des services de bibliothèques pour l'alphabétisation, la participation numérique, les compétences en information, la santé et le bien-être et bien plus encore. Les bibliothèques  garantissent un accès équitable à tous et sont plus populaires que le cinéma ou le football professionnel en Ecosse » affirme-t-il.

Cependant, le Gouvernement écossais a annoncé que « depuis 2014, plus de 4,7 millions de livres sterling ( 5,21 millions d’euros) ont été alloués à l’élaboration ainsi qu’à la mise en oeuvre de la première stratégie nationale des bibliothèques publiques ». «Nous continuons de veiller à ce que nos partenaires du gouvernement local reçoivent des aides équitables en dépit des nouvelles réductions du budget écossais par le gouvernement britannique. Nous fournirons des subventions totales de 11,1 milliards de livres sterling (12,30 milliards d’euros) aux autorités locales l'année prochaine, soit une augmentation de plus de 210 millions de livres sterling ( 232,64 millions d’euros) pour les services publics essentiels en Écosse.» précise un porte-parole du gouvernement écossais dans le County Gazette.



Source: The Scotsman

Crédits photos : Creative Commons

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS