Édition jeunesse : 18 477 titres publiés en 2018, pour un CA de 347,6 millions d’euros

Par : Rachèle Rodier

08/10/2019

À l’occasion des Assises de l’édition jeunesse qui se sont déroulées hier, le Syndicat national de l’édition (SNE) a publié les chiffres 2018 du secteur, affichant une hausse du chiffre d’affaires de 2,1 % par rapport à 2017.

Le secteur de l’édition jeunesse pèse à lui seul 13,8 % du chiffre d’affaires total de l’édition en France, avec 17,3 % des titres publiés (18 477), 20,2 % des exemplaires vendus (84,7 millions) et 21,4 % des exemplaires imprimés (108,2 millions).

Répartition de la production et des formats dans l’édition jeunesse

En ce qui concerne la répartition par genre, la catégorie éveil et petite enfance arrive en tête des productions : 50,3 % des titres publiés (9 312) et 55,7 % des exemplaires imprimés (60,3 millions). Cette catégorie représente un chiffre d’affaires de 173,4 millions d’euros (+ 5,63 % par rapport à 2017).

Avec un chiffre d’affaires de 143,3 millions d’euros, la fiction jeunesse, adolescents et Young Adult arrive à la seconde place avec 41,4 % des titres publiés (7 652) et 36,8 % des exemplaires imprimés (39,9 millions).

Enfin, la catégorie des documentaires et encyclopédies représente 8,1 % des titres publiés (1 513) et 7,3 % des livres imprimés (7,9 millions), pour un chiffre d’affaires de 30,8 millions d’euros.

Le format poche représente 16,7 % des ventes en valeur (57,9 millions d’euros) et 23,4 % des ventes en volume (19,8 millions d’exemplaires).

En 2018, le chiffre d’affaires des ventes de livres numériques de jeunesse représente 4,268 millions d’euros, soit 2 % du total des ventes d’ebooks (212,6 millions d’euros).

Les éditeurs chinois, maîtres de la cession de droits

Avec 1 259 titres jeunesse cédés pour une traduction en langue chinoise sur un total de 3 991, les éditeurs chinois arrivent en tête en matière de cessions de droits (32 %), suivis des éditeurs coréens (11 %).

La cession de titres jeunesse représente ainsi 29 % des titres cédés sur l’année 2018.

Les éditeurs italiens en tête des coéditions jeunesse

Avec 1 726 titres, les coéditions de titres jeunesse représentent 80 % du total des coéditions de 2018, avec en partenaire privilégié les éditeurs italiens (22 %), suivis des éditeurs espagnols (15 %).

Les éditeurs français, traducteurs de la langue anglaise

Les éditeurs français ont traduit 1 888 titres jeunesse en 2018 (sur 13 392 au total), dont 77,4 % ont pour langue d’origine l’anglais (1 462). Suivent ensuite l’italien (3,9 %), le japonais (3,7 %), l’espagnol (3,2 %) et l’allemand (3,1 %).

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS