Directeurs de collections : face à l’insécurité économique, le SNE demande l’aide des ministères

Par : Rachèle Rodier

30/10/2019

Dans un communiqué diffusé ce jour, le Syndicat national de l’édition (SNE) revient sur la décision prise par le Conseil d’État, rendue publique le 21 octobre, d’exclure les directeurs de collections de la rémunération en droit d’auteur.

Si le SNE « prend acte de cette décision », il demande aux ministères de tutelles de l’Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs (Agessa), à savoir Culture, Solidarités et santé, et Comptes publics, de trouver une solution qui « permette de lever l’insécurité économique dans laquelle sont placés les maisons d’édition et les directeurs de collection ».

En effet, cette décision place les maisons d’édition et les directeurs de collection dans d’importantes difficultés administratives, juridiques et financières. En juillet 2018, le SNE a annoncé que ce changement de statut de rémunération impliquerait l’embauche de 900 professionnels.

Les directeurs, rappelle le SNE, sont « des maillons essentiels de cette grande chaine de la création éditoriale ». En ce sens, leur statut doit être clairement défini, avec la création d’un régime circonscrit et pérenne.

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS