Edition : panorama mondial et partiel de l’année 2018

Par : Rachèle Rodier

30/10/2019

L’organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI - WIPO) a publié hier les résultats de son étude annuelle sur la propriété intellectuelle à travers le monde en 2018, recueillant les données d'associations ou organisations d’éditeurs de 58 pays, dont 49 ont fourni les données de l’année 2018.

Sur un chiffre d’affaires total mondial enregistré de 42,5 milliards de dollars (38,2 milliards d’euros), comprenant les résultats de 14 pays, les États-Unis affichent à eux seuls un chiffre d’affaires de 23 milliards de dollars (20,6 milliards d’euros) pour l’année 2018.

Après les États-Unis, on retrouve l’Allemagne avec un CA de 6,1 milliards de dollars (5,4 milliards d’euros), le Royaume-Uni avec 5,4 milliards de dollars (4,8 milliards d’euros) et la France avec 3 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros).

Neuf pays ont annoncé que leurs ventes du secteur grand public représentaient 50 % ou plus de leur chiffre d’affaires, parmi lesquels la Finlande (56,6 %) et la République tchèque (93,3 %). Les ventes du secteur éducatif représentent plus de la moitié du CA des éditeurs brésiliens (67,8 %) et de la Turquie (50,5 %).

Tous secteur confondu, les États-Unis ont vendu 2,5 milliards de titres en 2018, suivis par le Royaume-Uni avec 652 millions de titres vendus et la France 419 millions de titres. Les données sont disponibles pour dix pays.

Secteur grand public

Cinq pays ont fourni leurs données concernant les ventes de livres jeunesse (sous-catégorie du secteur Grand public), représentant 5,1 milliards de dollars au total (4,6 milliards d’euros). Aux États-Unis, les ventes de livres jeunesse représentent 27,5 % du total des ventes grand public, un taux qui passe à 21,5 % en Suède et 27,9 % en Slovénie. Les données sont disponibles pour la jeunesse pour 13 pays.

Les données concernant les ventes grand public ne sont connues que pour 14 pays, dont huit ont précisé le détail en fonction du format. Pour chacun de ces huit pays, les éditions imprimées ont représenté plus des trois quart des ventes secteur grand public.

Ainsi, on apprend que le chiffre d’affaires du secteur grand public au Royaume-Uni représente 3,2 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros) dont 51,5 % générés par les ventes en ligne. Aux États-Unis les ventes grand public représentent 16,2 milliards de dollars (14,5 milliards d’euros), dont 41,6 % du total via le e-commerce et 8,4 milliards de dollars au Japon (7,5 milliards d’euros).

Secteur éducatif

Le secteur éducatif représente un CA de 7,1 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) aux États-Unis, 2,3 milliards de dollars (2 milliards d’euros) au Royaume-Uni. Cette information est disponible pour onze pays, pour lesquels les livres imprimés représentaient la quasi totalité du secteur éducatif : 67,4 % au Danemark et 96,9 % en France.

Avec 23 160 titres, le Brésil a publié le plus grand nombre de titres éducatifs parmi les 25 pays ayant fourni ces informations, suivi de la Turquie avec 21 628 titres et la France 9 934.

 

L’intégralité du rapport est à découvrir ici.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS