La période de Noël représente 25% du marché du livre italien

Par : Angèle Boutin

05/12/2018

Les résultats du rapport Nielsen, réalisé pour l’association des éditeurs italiens (AIE), ont été dévoilés aujourd’hui à l’occasion de l’inauguration du salon du livre de Rome dédié aux petits et moyens éditeurs « Più libri più liberi », qui se tiendra du 5 au 9 décembre prochain.

Après trois ans de croissance, comme l’indique un communiqué de l’AIE, notamment +4,5 % en 2017, l’année 2018 enregistre sur les dix premiers mois une baisse de 0,9 % (en valeur). Ainsi le marché semble « parier » sur les fêtes de fin d’année pour maintenir la barre et « rester dans le positif ».

Le rapport Nielsen révèle que depuis quelques années, les huit dernières semaines, incluant le Black Friday, représentent 24 à 25 % du chiffre d’affaires de l’année.

Diego Guida, président du groupe des Petits éditeurs de l’AIE a commenté les résultats : « En cette période de crise économique qui contraint les familles et les lecteurs à réduire les dépenses culturelles, […] les petits et moyens éditeurs, grâce à leur vivacité et à la diversité de leurs catalogues incarnent la véritable nouveauté d’un marché qui croit lentement ».

La petite et moyenne édition italienne

Les 100 premières marques éditoriales issues de cette catégorie, représentent 69,3 % du marché italien et les 500 premières représentent 91,6 % sur les plus de 6 000 éditeurs.

En 2018, un tiers des livres vendus est issu de la petite ou moyenne édition, représentant 41,8% du chiffre d’affaires global du marché du livre pour l’année (39,8 % en 2017).

Le chiffre d’affaires de la petite et moyenne édition enregistre également une croissance de 2,2 % par rapport à 2017. 

Bilan 2018

Les ventes de fiction italienne ont augmenté, passant de 15,9 % en 2017 à 16,1 %, au détriment de la fiction étrangère qui représentait 23,8 % des ventes l’an passé et représentent 22,7 % en 2018. Une hausse des ventes également observée pour la non-fiction.

La part des ventes de titres jeunesse reste stable à 23,9 %, le rapport précise qu’un quart des livres jeunesse acheté est dédié aux plus jeunes enfants.

  Crédits photos : Più libri più liberi

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS