Italie : un bilan mitigé sur l’utilisation des manuels scolaires numériques

Par : Rachèle Rodier

10/10/2019

L’Observatoire de l’AIE (association des éditeurs italiens) en partenariat avec le MIUR, ministère de l’Éducation, de l’université et de la recherche italien, a dévoilé les résultats de son étude sur l’utilisation des contenus numériques pour l’apprentissage.

Selon les données révélées ce jour à Florence, en Italie, par Giovanni Bonfanti, vice-président de l’AIE et président du groupe Education de l’association, seuls 5,3 % des manuels scolaires numériques sont activés par les élèves italiens.

Et de préciser qu’une fois son manuel activé, l’élève l'utilise en moyenne moins de six fois au cours de l’année scolaire.

Malgré un premier constat peu encourageant, l’étude explique qu’au cours des cinq dernières années, la part de l’achat de manuel scolaire mixte (une partie papier et une partie numérique) n’ayant pas entrainé d’augmentation du prix par rapport au format papier seul, est passée de 70 % à 92 %.

L’achat de manuel scolaire uniquement au format numérique est resté stable et représente 1 %.

74,6 % des enseignants utilisent les contenus et manuels scolaires numériques au moins une fois par semaine.

Et le vice-président de conclure : « cet observatoire et ces données constituent un point de départ, le début d’analyses pour identifier des domaines d’étude et partager de bonnes pratiques et des solutions utiles pour un meilleur enseignement ».

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS