Le livre jeunesse pèse pour un quart des ventes de livres en France

Par : David Moszkowicz

26/11/2019

À quelques jours de l’inauguration du Salon du Livre & de la Presse Jeunesse de Montreuil GfK dévoile les chiffres des dernières tendances.

Selon l’institut les ventes de l’édition Jeunesse ont progressé de 1% entre novembre 2018 et octobre 2019, hors Astérix. Ce qui représente 84 millions d’exemplaires vendus.

Les livres pour la jeunesse, représentant 24 % du marché, ont reculé de 1%, tandis que la BD jeunesse a progressé de 16% (13% hors série Astérix)

Les ventes de BD jeunesse non-patrimoniales, qui constituent 2/3 des exemplaires achetés, sont en croissance de 14%. Les BD patrimoniales, dont le dernier opus d’Astérix, montrent quant à elles des ventes en hausse de +20%.

Autres segments dynamiques, selon GfK, les livres d’activités pratiques (+8%) et les ouvrages d’Eveil (+1%).

Mais les Albums illustrés et les Lectures poche présentent une légère baisse de -2%, alors que ces deux segments sont les plus importants du marché.

Sur les douze derniers mois le Top BD reste dominé par Astérix (2 titres aux Ed.Albert René) et les aventures parisiennes de Lucky-Luke signées par Jul (Ed.Lucky Comics).

Les meilleures ventes de livres illustrés sont réalisées par « La couleur des émotions » (Ed.Quatre Fleuves), l’agenda « l’atelier de Roxane » (Ed.Solar) et un titre de Tchoupi (Ed.Nathan). Les ventes de roman Jeunesse sont toujours animées par la saga Harry Potter et la série « Les animaux fantastiques » (Ed.Gallimard Jeunesse), en grand format comme en poche. Les volumes 13 et 1 du « Journal d’un dégonflé » complètent le podium.

Pour GfK le marché Livre Jeunesse reste très dynamique, avec un catalogue de titres animé comprenant plus de 14 000 nouveautés publiées en moyenne chaque année. Celles-ci sont principalement au crédit du segment Livre Jeunesse (plus de 9 sorties sur 10).

Plus de 12 millions de livres achetés sont achetés sur les 4 dernières semaines avant les fêtes (sem.48 à 51), avec un pic à plus de 4 millions de ventes la semaine de Noël (Sem.51). Le livre reste donc un cadeau phare pour les Français et les enfants ne font pas exception à la règle. 

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Commentaires sur “Le livre jeunesse pèse pour un quart des ventes de livres en France

    Et bien quand on sait que la plupart des auteurs vivent sous le seuil de pauvreté…ça ne fait pas tellement plaisir. Moi-même je n’achète plus que des livres d’occasion, je vais à emmaûs, et je boycotte le monde du livre, étant donné que les auteurs sont rémunérés au lance pierre.
    Une amie auteur de Bande dessinée qui a publié un livre chez Acte sud, et qui a mis plus d’un an à faire 200 planches magnifiques a été payée 3000 euros, ça fait 15 euros la planche de BD, pour un minimum de deux jours de boulot par planche (crayonné, dessin, mise en couleur, et même le scann et le nettoyage final du fichier). C’est honteux d’être aussi radin et ingrat vis à vis de certains auteurs. Les gros éditeurs prennent les oeuvres de l’esprit pour des chaussettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS