Le livre numérique en passe de détrôner le papier pour les manuels scolaires

Par : Caroline Garnier

12/12/2018

L’Institut de développement et d’expertise du plurimédia (IDEP) révèle dans son rapport annuel intitulé « Regards sur les marchés de la communication graphique » que si le livre imprimé continue de dominer le marché, il est en passe d’être détrôné par le livre numérique dans le secteur des ouvrages scolaires.

Les ouvrages imprimés représentent 95 % du marché en France, laissant ainsi peu de place à ses homologues numériques. Selon l’Institut, cette écrasante domination de l’imprimé peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Tout d’abord, le prix. Un livre numérique coûte souvent plus cher qu’un livre de poche. Ensuite, cette préférence s’inscrit également dans le rapport du lecteur avec le support du livre. Les ouvrages papiers possèdent un facteur d’attachement plus important que le numérique, ne serait-ce que par son odeur, sa forme ou encore son poids. L’enquête du CNL, citée dans le rapport, précise que 67 % des lecteurs lisent exclusivement sur papier, tandis que seul 2 % d’entre eux lisent exclusivement sur support numérique.

Néanmoins, le livre numérique est fortement apprécié dans le milieu scolaire, si bien que d’ici quelques années il pourrait éclipser totalement l’imprimé. « Dans un contexte de contraintes budgétaires, le risque de substitution de manuel imprimé par des outils numériques est réel », souligne l’IDEP.  La région Grand- Est a notamment adopté le plan « Lycée 4.0 » qui souhaite abandonner les manuels imprimés dans ses 355 établissements de la région d’ici 2020.

En outre, le numérique possèderait de nombreux atouts dans l’enseignement des digital natives, que le papier n’a pas. Une enquête menée auprès de la Commission scolaire québécoise Eastern Townships en 2013, souligne ainsi que le recours aux technologies en classe permettrait de motiver davantage les élèves, de mettre en place un enseignement plus individualisé et d’adopter des méthodes de travail plus efficaces.



Source: IDEP

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

2 commentaires sur “Le livre numérique en passe de détrôner le papier pour les manuels scolaires

    Lorsque l’on lit l’étude, il est bien précisé que « la part des ventes numériques dans les ventes scolaires demeure faible (2,2 % en
    2017 ». Et même si elle progresse fortement et qu’elle séduit les jeunes, elle n’a pas rencontré « l’engouement ». Alors affirmer qu’elle est « en passe de détrôner le papier » comme le fait l’auteur de l’article, c’est quand même osé !!

    Bonjour,

    Vous avez raison : comme mentionné dans l’article, le livre numérique est encore marginal dans le milieu scolaire. Mais le projet de la région Grand-Est prévoit d’abandonner totalement les manuels imprimés dans ses 355 établissements au profit du support numérique, d’ici 2020. Et le modèle semble appelé à faire des petits, dans les autres régions. Il s’agit donc d’une mesure qui évincerait totalement le papier dans un futur proche. D’où le titre de l’article qui, s’il se détache des chiffres actuels, fait du sens dans la considération d’un bouleversement imminent et annoncé du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS