Les 6 lauréats du prix des libraires du Québec dévoilés

Par : Lucile Payeton

17/05/2019

Le 2ème Gala du Prix des libraires du Québec s’est tenu hier au Club Soda de Montréal, réunissant près de 400 personnes pour l’occasion. L’évènement était organisé par l’Association des libraires du Québec (ALQ).

Sept prix ont été décerné au cours de la soirée. En plus de 6 prix littéraires, l’Association des libraires du Québec a remis le Prix d’excellence au libraire s’étant le plus démarqué. L’ALQ se félicite particulièrement de cette édition et de la sélection représentée par les ouvrages primés : « La sélection de cette année est particulièrement remarquable et témoigne de la diversité culturelle et des enjeux sociaux de la province ».

Alexie Morin a reçu le Prix roman québécois pour Ouvrir son cœur (le Quartanier). Une bourse de 10 000 dollars canadiens (6 653 euros) lui a été remise par la directrice du soutien aux organismes au Conseil des arts et des lettres du Québec, Véronique Fontaine, qui s’est alors exprimée : « le Gala du Prix des libraires du Québec est une occasion privilégiée de mettre en valeur l’immense talent de nos écrivain.e.s. Le Conseil des arts et des lettres du Québec est heureux de s’y associer en remettant la bourse à la lauréate de la catégorie Roman québécois ». Le communiqué ajoute que l’autrice se verra offrir une tournée promotionnelle dans un pays membre de l’Association internationale des études québécoises (AIEQ).

Robyn Maynard a reçu le Prix essai québécois avec Noires sous surveillances (Mémoire d’encrier), accompagné d’une bourse de 3 000 dollars canadiens (1 996 euros). L’autrice canadienne a tenu à remercier la maison d’édition et sa traductrice, Catherine Ego pour leur travail : « Je dis un grand merci aux écrivain.e.s, militant.e.s, ami.e.s, parent.e.s, enseignant.e.s. Merci à celles et ceux qui luttent pour que les vies des noir.e.s comptent à Montréal, au Canada et dans le monde entier ».

La lauréate du Prix poésie québécoise est Joséphine Bacon avec son recueil Uiesh - Quelque part (Mémoire d’encrier). L’autrice a, elle aussi, reçu une bourse de 3 000 dollars canadiens (1 996 euros). 

Le prix de la BD hors Québec a été remis à Emil Ferris, pour Moi, ce que j’aime, c’est les monstres (Alto). L’autrice avait reçu le Fauve d’Or du festival de la BD d’Angoulême en janvier dernier. 

Le prix de la BD québécoise a été décerné à Francis Desharnais, pour sa bande dessinée La Petite Russie (Pow Wow). Il a reçu une bourse de 3000 dollars canadiens (1 996 euros). 

Le Prix roman hors Québec a été remis à Philippe Lançon et son roman Le lambeau, publié aux éditions Gallimard. 

Le Prix des libraires du Québec est soutenu, notamment, par le Conseil des arts du Canada (CAC), le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), le Conseil des arts de Montréal (CAM) et l’Association internationale des études québécoises. 

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS