Les livres physiques sont attachants, au détriment des ebooks

Par : Joanna Kurcz

01/10/2018

Le magazine Electronic Markets révèle, dans une étude, que les ebooks engendrent peu d’attachement « contrairement au format papier qui serait plébiscité par les lecteurs ».

Livres physiques

Les personnes interrogées par les chercheurs de l’Université de l’Arizona ont estimé qu’ils ressentaient un « plus faible sentiment de possession avec un ebook qu’avec un livre traditionnel ». Les participants, de tout âge, ont affirmé leur attachement émotionnel aux livres papier. Souvent, ils ont relevé « l’expérience sensorielle permise par le livre au format papier, liée par exemple à l’odeur, au son et au toucher associés à l’ouverture d’un nouveau livre ». La possibilité d’annoter le livre physique est également appréciée des personnes interrogées.

Si certains participants ont déclaré que leur collection de livres physiques « constituait un moyen d’exprimer leur identité aux personnes qui pourraient parcourir leur bibliothèque », d’autres interrogés ont quant à eux exprimé leur préférence pour les ebooks notamment pour la légèreté d’une liseuse ou la possibilité d’agrandir le texte. Pour Sabrina Helm, cette étude a permis de voir que les interrogés voient les ebooks et les livres physiques comme des produits entièrement différents. « Les ebooks […] semblent offrir une expérience plus fonctionnelle et utilitariste. Vous avez beaucoup plus de richesse quand vous avez affaire à une livre papier, où tous vos sens sont impliqués » a-t-elle expliqué.

Source : Lettres Numériques

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS