Les ventes de « Notre-Dame de Paris » s’enflamment

Par : Caroline Garnier

17/04/2019

Deux jours après l’embrasement de la célèbre cathédrale, qui a en partie défiguré le monument historique, l’oeuvre de Victor Hugo se classe à la tête des ventes du baromètre d’Amazon.

Survenu en début de soirée de ce lundi, des images impressionnantes de la Cathédrale  en flammes ont déferlé sur la toile, suscitant une forte vague d’émotion. Certains utilisateurs ont même ressorti leur vieux classique, pour partager sur les réseaux un extrait de Notre-Dame de Paris, où Victor Hugo y décrit l’incendie de la structure sous les yeux abasourdis des Parisiens.

Moins de 24 heures après l’évènement, les Français se sont réfugiés dans la littérature, en partant à la quête d’ouvrages en lien avec Notre-Dame de Paris. 

Ainsi, les 18 premières places du baromètre d’Amazon, recensant les tendances à la hausse des ventes, sont occupées, depuis ces derniers jours, par des oeuvres ayant trait au monument. Sur les 10 livres les plus vendues, 6 se rapportaient à la Cathédrale.

Néanmoins, l’oeuvre de Victor Hugo en version poche revue et augmentée remporte tous les suffrages et se positionnent à la première place du palmarès, loin devant tous les autres livres. Les versions du Livre de poche et de chez Pocket occupaient d’ailleurs hier les deux premières places du Top 50 des meilleures ventes d’Amazon.

Un fort intérêt également observé par babelio.com. Guillaume Teisseire, cofondateur du site dédié aux livres, a en effet constaté via Facebook que « la notice du roman sur Babelio est passée de 35 à 8 000 visites par jour ». 

 

 

Un engouement auquel les libraires n’ont pas pu entièrement répondre. Livres Hebdo révèle par exemple que le Furet du Nord à Lille a vendu la totalité de ses exemplaires du célèbre roman, tout comme Kléber à Strasbourg et Mollat à Bordeaux. Néanmoins les librairies ont confié au magazine qu’elles avaient passé commandes pour pouvoir proposer à nouveau l’ouvrage à la vente.

Des grands éditeurs ont par ailleurs annoncé que les bénéfices issus de la vente de Notre-Dame de Paris seront reversés à la cagnotte lancées pour la reconstruction de la Cathédrale. 

Ainsi, Antoine Gallimard a indiqué, sur France Inter, avoir lancé un tirage de 30 000 exemplaires de l’oeuvre, sous la collection Folio Classique, dont les bénéfices seront versés à la souscription nationale lancée par Emmanuel Macron. 

D’ordinaire fixé à 10,20 euros, le prix sera ramené à 5,60 euros pour l’occasion. La direction du Livre de Poche, chez Hachette, a quant à elle précisé qu’elle verserait un euro par exemplaire vendu et ce jusqu’à la fin de l’année. Une réimpression de 8 000 exemplaires du roman a d’ores et déjà été lancée par l’éditeur.

Source : Le Figaro

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS