Allemagne : 29,9 millions de personnes ont acheté des livres en 2018

Par : Angèle Boutin

07/06/2019

L’association allemande d’éditeurs et libraires (Börseverein) a publié hier les chiffres à jour du marché du livre en Allemagne pour l’année 2018 et pour les premiers mois de 2019.

Le rapport explique que l’année 2018 a « marqué un tournant » sur le marché du livre allemand : pour la première fois depuis 2012, le nombre de personnes de plus de 10 ans ayant acheté au moins un livre, est en hausse (près de 300 000 acheteurs en plus), représentant 29,9 millions d’acheteurs.

Chez les 20-29 ans, on enregistre une hausse de 15,2 % des acheteurs, de 15,8 % chez les 30-39 ans et de 2,2 % chez les 40-49 ans.

Le directeur général de Börsenverein, Alexander Skipis, explique que les éditeurs et les libraires se sont inspirés des résultats de l’étude « Books Buyers - quo vadis », publiée l’année dernière. Cette dernière s’est focalisée sur les raisons pour lesquelles les Allemands n’achetaient plus de livre, ouvrant des pistes de réflexions pour améliorer la situation.

Un chiffre d’affaires stable en 2018, et une légère croissance en 2019

En 2018, le marché du livre allemand a été établi à 9,13 milliards d’euros, un chiffre stable par rapport à 2017.

Le rapport précise également que les voyants sont au vert sur ce début d’année 2019, les ventes ont augmenté de 1,7 % (en volume) sur les cinq premiers mois et les revenus ont augmenté de 4,1 %. Des chiffres révélés par Media Control « Handelspanel », qui prend en compte les ventes générées par 3 766 détaillants sur le territoire.

Si le chiffre d’affaires du marché reste stable, les ventes en librairies ont reculé de 0,7 %, là où les ventes en ligne ont augmenté de 4 %. Le e-commerce représente à ce titre 19,5 % de l’industrie (représentant 1,78 milliard d’euros).

Les spécificités de l’année 2018

Les ventes de livres non-fiction ont enregistré des revenus en hausse (+ 5,5 %), représentant 10,6 % des revenus totaux. La jeunesse est également en hausse (+ 3,2 %), et représente 16,6 % du total. La fiction qui représente 31,5 % des revenus est quant à elle en baisse de 0,9 % par rapport à 2017.

Les ebooks représentent 5 % des revenus pour l’année 2018, une part en hausse par rapport à l’année précédente (4,6 % du marché). Le nombre d’ebooks vendu a augmenté de 12,7 % (soit 32,8 millions d’ebooks), tout comme le nombre d’acheteurs : 3,6 millions en 2018, contre 3,5 millions en 2017.

2018 est également l’année d’une diminution de la production de nouveaux titres : 71 548 livres ont été publiés, soit une baisse de 951 livres par rapport à 2017.

Le rapport est à retrouver dans son intégralité ici.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS