Pays-Bas : éditeurs et prêts numériques, la fin de la discorde ?

Par : Caroline Garnier

13/02/2019

Accusée de nuire aux ventes de livres, la plateforme danoise de prêts numériques, eReolen, a été boudée pendant plusieurs années par les éditeurs du pays. Particulièrement populaire auprès des Danois, elle semble désormais séduire aussi, à présent, ses détracteurs.

Une page semble se tourner pour eReolen. Après avoir été délaissée en 2015 par une grande partie des éditeurs du pays, la plateforme comptabilise désormais la quasi-totalité des acteurs de la profession. Pendant quatre ans un seul des plus grands éditeurs numérique danois, Lindhart &Ringhof, marque de The Egmont foundation, convaincu du potentiel du modèle était resté fidèle à la plateforme.

Le développement  du marché numérique avec l’émergence de nouveaux titres ainsi que la réapparition de la littérature adulte sur la plateforme, auparavant encline à des ouvrages adressés aux enfants et adolescents, ont convaincu les éditeurs de renouer avec eReolen.

Le fait qu’en 2018 un citoyen danois sur 12 a consulté un ebook ou un livre audio sur la plateforme, soit un hausse de fréquentation de 26 % par rapport à 2017, a également sans nul doute joué. 

Mais l’un des autres enjeux pour la plateforme a été de démontrer aux éditeurs que les bibliothèques n’empiétaient pas sur leurs plates-bandes.

« Nous nous sommes positionnés de façon explicite sur une partie du marché différente de celle des offres commerciales » se défend Mikkel Christoffersen, chef consultant pour la coopération des  bibliothèques de la ville de Copenhague. 

« Ce que nous faisons mieux que quiconque, c’est promouvoir la lecture et la découverte. (…) 30 % de nos utilisateurs consultent notre interface pour s’inspirer et non pas seulement lire des livres. » ajoute-t-il. 

Pour Mikkel Christoffersen, eReolen a une ambition beaucoup plus large que de proposer un service de prêts numériques. « Nous créons un environnement littéraire en proposant notamment des expositions et des évènements dans nos bibliothèques. Nous sommes également présents dans des salons du livre afin de renforcer notre présence physique ». 

Le modèle du prêt numérique de eReolen repose sur trois modules. La forme « une copie, un utilisateur » permet aux éditeurs de proposer la moitié de leur catalogue tandis que « une copie, plusieurs utilisateurs » est règlementée par les municipalités qui déterminent le nombre de prêts. Enfin, eReolen suggère une consultation illimitée, où la plateforme verse une somme annuelle aux éditeurs pour permettre aux utilisateurs d’accéder à l’intégralité des catalogues sans restriction. 

Amazon commence à s’implanter sur le marché de l’édition nordique, ce qui implique de nouveaux enjeux pour les acteurs locaux. « Nous avons besoin de tout le monde pour attirer les jeunes générations à la lecture avec tous les avantages que ça apporte. Alors, il est important de collaborer de façon significative et constante avec les différents partis » conclut Mikkel Christoffersen. 

Source : IFLA

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS