Québec : la « chute à livres » n’est pas au goût de tous

Par : Rachèle Rodier

27/11/2018

La mise en place récente d’un drive pour rapporter ses livres à la bibliothèque de Pierrefonds (Montréal) fait couler beaucoup d'encre depuis une semaine, et pourrait entraîner la modification des plans du projet de rénovation de l'établissement, validés « depuis une décennie ».

Alors que la bibliothèque de Pierrefonds, en rénovation depuis une dizaine d’années, doit rouvrir ses portes début 2019, la responsable de la Culture à la ville de Montréal, Christine Gosselin, n’a découvert que récemment cette « chute à livres », demandant à voir les plans « quitte à modifier ceux-ci à quelques mois de l’ouverture officielle » comme le rapporte Radio-Canada.

Le maire de l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro, Jim Beis, est quant à lui ravi puisque cela permettra à Pierrefonds d’avoir la « première bibliothèque au Québec à avoir une chute à livres à l’auto ».

En apprenant les propos de Christine Gosselin, Jim Beis a rappelé que « les plans de rénovations de la bibliothèque, qui valent [21 millions de dollars], sont en préparation depuis une décennie et qu’ils ont été approuvés par toutes les parties prenantes » (propos rapportés par CBC).

À la question du soutien au développement durable remis en question par le drive, avancée par la responsable de la Culture, Jim Beis répond en expliquant que la bibliothèque touche « une communauté de 30 km de large » qui dépend de ses véhicules.

Sur l'argument de la mise en danger de la fonctionnalité de « troisième lieu » incarnée par la bibliothèque, soulevé par Christine Gosselin, le maire de l’arrondissement rétorque qu’avec une cafétéria intégrée, un jardin intérieur et une terrasse extérieure, la bibliothèque sert de lieu de rencontre pour la communauté.

Tempête dans un verre d'eau ou véritable enjeu de l'usage des bibliothèques dans l'urbanisme contemporain, la municipalité a déjà tranché.

 

Source : Archimag

Crédits photos : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS