11,5 % des jeunes Français sont en difficulté de lecture

Par : Lucile Payeton

11/06/2019

Le ministère de l’Éducation a publié une note d’information révélant que des difficultés en compréhension de l’écrit sont décelées chez 11,5 % des jeunes participant à la Journée défense et citoyenneté (JDC).

L’étude a été menée en 2018, sur plus de 710 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans. L’évaluation a été menée sur trois modules : les traitements complexes, l’automaticité de la lecture, et la connaissance du vocabulaire. 
 
« Une maîtrise fragile de la lecture »
 
1 participant sur 10 « a une maîtrise fragile de la lecture » (11,5 %), tandis que presque 8 participants sur dix sont considérés comme « lecteurs efficaces », soit 77,6 %.
 
5,2 % des jeunes participants à la JDC rencontrent des difficultés sévères, voire sont considérés en situation d’illettrisme. Ces jeunes connaissent aussi un déficit majeur en vocabulaire.
 
6,3 % des participants ont un niveau lexical oral correct mais rencontrent des difficultés de compréhension de l’écrit. 
 
L’étude révèle que les difficultés de lecture dépendent aussi du niveau d’études des participants. Ce sont ainsi, logiquement, les participants n’ayant pas dépassé le niveau du collège qui composent le plus grand pourcentage de jeunes en difficulté, 48,5 %. 
 
 
Des territoires en grande difficulté
 
Parmi les jeunes ayant de grandes difficultés, ce sont ceux venant des départements d’outre-mer, ou, en métropole, habitant les départements du Nord et en périphérie de l’Île-de-France qui sont les plus touchés.
 
Mayotte est le département le plus touché avec 74 % de jeunes en difficultés de lecture.
 
En métropole, le département le plus atteint est celui de l’Aisne, avec 17,2 % de jeunes illétrés, suivi par la Somme (15,4 %) et l’Oise (14,1 %). 
 
 
 
Le rapport complet est disponible sur le site du ministère de l’Éducation

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS