Au Royaume-Uni, les « millennials » font bondir les ventes de poésie

Par : Angèle Boutin

24/01/2019

Selon les statistiques de Nielsen BookScan, des ventes record de 12,3 millions de livres sterling (14,1 millions d’euros) ont été enregistrées pour la poésie outre-Manche, et générées par les lecteurs appartenant à la génération des « millennials ».

En effet, l’augmentation des ventes en poésie est de 12 % par rapport à 2017, une tendance déjà observée l’année précédente. Selon Nielsen BookScan, la poésie représente 1,3 million d’exemplaires vendus pour 12,3 millions de livres sterling, une hausse de 1,3 million de livres (1,49 million d’euros) par rapport à 2017.

Les experts s’accordent pour dire qu’il s’agit là d’une tendance liée à l’actualité géopolitique (Brexit), au contexte international (terrorisme) et à une volonté de nuancer les propos perçus des médias et de la classe politique.

Les deux tiers des lecteurs de poésie ont moins de 34 ans et 41 % d’entre eux se situent entre 13 et 22 ans. Les adolescents et les jeunes femmes sont par ailleurs les plus gros consommateurs. Parmi les titres les plus vendus, on retrouve les oeuvres de Leonard Cohen, John Cooper Clarke, Seamus Heaney, Carol Ann Duffy et Homère.

Andre Breedt, de chez Nielsen BookScan explique que « la poésie résonne auprès de ceux qui cherchent la compréhension. C’est un excellent moyen d’explorer la complexité, la difficultés des émotions et l’incertitude ».

 

Source : The Guardian

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS