Royaume-Uni : HarperCollins entre à son tour dans le Top 75 des employeurs favorisant la mobilité sociale

Par : Rachèle Rodier

08/10/2019

Révélée ce jour sur le site de la Social Mobility Foundation, la liste des 75 entreprises agissant en faveur de la mobilité sociale des jeunes et des employés voit figurer deux éditeurs : Penguin Random House, pour la seconde année consécutive et HarperCollins UK, nouvel entrant du classement.

Si Penguin Random House améliore sa place dans le classement, en passant de la 39ème place en 2018, à la 25ème cette année, de son côté HarperCollins UK fait son entrée à la 71ème place.

Ce qui a permis à HarperCollins d’intégrer cette liste, c’est entre autres, son travail autour de l’alphabétisation grâce au National Literacy Project lancé au début de l’année 2019 à Glasgow et ce mois-ci à Londres. Mais aussi grâce à la mise en place d'un système de recrutement anonyme et à l’aveugle, ainsi qu'à la création de relations de travail avec les universités n’appartenant pas au groupe Russell (qui représente une vingtaine d’universités britanniques reconnues pour leurs recherches scientifiques).

Interrogé par The Bookseller, John Athanasiou, Directeur du personnel chez HarperCollins s’est dit : « heureux que HarperCollins soit l’un des deux éditeurs présents » dans la liste.

Et de rajouter : « Les mesures que nous avons mises en place aident, mais il reste encore beaucoup de travail à faire, et nous continuerons à nous améliorer dans ce domaine ».

Les deux maisons d’édition figurent parmi de grands cabinets d’avocats, des banques, des bureaux d’ingénierie, des cabinets d’audit, des ministères, et le MI6, première agence de renseignement britannique inscrite sur la liste.


Le classement est disponible ici.

Source : Social Mobility Foundation

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS