Baisse de la demande d’écrans électroniques pour E Ink

Par : Joanna Kurcz

03/09/2018

E Ink Holdings Inc, le premier fournisseur mondial d’écrans électroniques, a déclaré que ses recettes allaient stagner par rapport aux 15,2 milliards de dollars NT de l'an dernier (425 millions d’euros).

E Ink

Pour E Ink, cette stagnation des chiffres s’explique par le fait que les marques de liseuses modifient leur portefeuille de produits cette année. Et ces changements réduisent la demande d’écrans électroniques.

La société basée à Hsinchu fournit les écrans électroniques d’Amazon.com et de Rakuten Kobo. Les écrans utilisés dans les liseuses et les carnets électroniques représentaient 70 % du chiffre d’affaires total d’E Ink au premier semestre de cette année.

« Nous pensons toujours que les liseuses constituent une activité en constante croissance. Cette année est une exception. L’année prochaine, le marché des liseuses reprendra sa croissance rapide, comme cela a été le cas ces dernières années », a déclaré le président d’E Ink, Johnson Lee.

Pour atteindre son objectif de chiffre d’affaires, E Ink doit réaliser un chiffre d’affaires combiné de 8,69 milliards de dollars NT (241 millions d’euros) aux troisième et quatrième trimestres, après avoir atteint 6,51 milliards de dollars NT (182 millions d’euros) au premier semestre.

Source : Taipei Times

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS