Belgique : les éditeurs prescrivent 15 minutes de lecture par jour

Par : Lucile Payeton

19/04/2019

Instaurée par l’UNESCO en 1995, le 23 avril est la Journée mondiale du livre, l’occasion, selon l’association des éditeurs belges (ADEB) et les éditeurs jeunesse, de promouvoir la lecture auprès de leurs compatriotes.

Pour l’occasion, l’association ADEB a même créé un hashtag sur les réseaux sociaux et un site internet pour diffuser le projet : « #toutlemondelit ». 
 
Le projet invite tout le monde à s’adonner à cette pause lecture, institutions, parents, enfants, professionnels du livre, afin de mettre en avant les bienfaits apportés par une séance quotidienne de lecture, même sur un laps de temps aussi court que 15 minutes.
 
L’initiative prise par l’association des éditeurs belges est soutenue par la Foire du Livre de Bruxelles et la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’idée du projet « #toutlemondelit » est venue suite à la publication d’une étude menée à échelle internationale, la Progress in International Reading Literacy Study, qui montrait que seulement 22% des élèves belges âgés de 10 ans comprenaient ce qu’ils lisaient. 35% ne maîtriseraient pas les bases de la compréhension de lecture. 
 
« Qu’on lise un roman, un documentaire, une BD, un manga, son journal, un magazine, le dictionnaire, un livre-illustré… Peu importe ce qu’on lit, pourvu qu’on lise avec plaisir. […] La lecture est une affaire d’apprentissage - réservée à l’école -, mais aussi de mise en pratique où tout le monde a un rôle à jouer ».
 
 
 
Le dossier de presse complet est à lire ici

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS