57 emplois sur la sellette chez Fnac Belgique

Par : Caroline Garnier

27/02/2019

Le conseil d’entreprise extraordinaire de l’enseigne a dévoilé mardi un plan de redressement afin de surmonter les difficultés économiques auxquelles le secteur de la distribution est confronté. Si aucune fermeture de magasin n’a été envisagée, la marque prévoit de supprimer 57 postes.

12 % de l’effectif belge de la Fnac risque de perdre leur emploi, soit 36 postes dans la vente et 21 au siège sur les 456 personnes employées pour les 11 magasins présents sur le plat pays. 

Le plan de restructuration prévoit aussi la réduction de certaines surfaces comme à City 2 et à Bruges selon Anne-Marie Dierckx, secrétaire permanente CNE. La boutique de Gand sera quant à elle déplacée dans une surface commerciale moins importante.

Son offre de CD et de DVD, dont les ventes ne cessent de diminuer, devraient également être restreinte pour proposer davantage de produits plus rentables comme des trottinettes, des skate-board.

« Fnac Belgium a présenté un plan de redressement visant à faire face au contexte économique difficile auquel est confronté le secteur de la distribution, impactant les magasins Fnac.(…) Le plan de redressement de l’activité présenté aujourd’hui accorde un priorité à la stratégie de diversification et au renforcement de l’omnicanarité, conduisant ainsi à revoir l’organisation des points de vente. En 2018, la Fnac a mis en oeuvre de nombreuses actions visant à répondre à ces enjeux. Ces mesures doivent être renforcées en 2019 concernant notamment l’organisation du travail dans les magasins. » précise le communiqué du groupe. 

Une décision qui suscite l’inquiétude des syndicats, qui craignent que la suppression de postes conduisent à une charge de travail plus conséquente pour les employés.

La procédure Renault a été lancée afin d’organiser un dialogue entre les représentants des employés et la direction. Une réunion d’information devrait se tenir le lundi 11 mars. 

En 2016, Fnac avait racheté Darty. Le groupe a dévoilé le 21 février dernier un chiffre d’affaires en progression de +0,4 % en 2018. 

Source : dhnet.be

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS