Brésil : les ventes de livres en recul de 14,5 % en 2018

Par : Lucile Payeton

03/07/2019

Dans son dernier rapport faisant état des ventes de livres au Brésil, l’institut d’études de marché GfK révèle une diminution des ventes de 14,5 %. Cette tendance peut s’expliquer par la baisse de la fréquentation dans les librairies, pourtant distributrices principales du livre dans le pays.

Au cours de l'année passée (de mai 2018 à mai 2019) le nombre de livres vendus dans les librairies brésiliennes est passé de 24,6 millions à 20,3 millions, enregistrant une baisse de 17,4 %.

Pourtant, le mois de mai dernier a enregistré une hausse de 4,1 % des ventes de livres (en valeur) et de 0,3 % en volume par rapport à la même période l'année passée. 

Cette baisse des ventes peut corréler avec la perte de vitesse des catégories dominantes du marché brésilien : les manuels scolaires représentent 17 % des ventes de 2018 (contre 21,2 % en 2017). 

Les librairies, premiers canaux de vente au Brésil

L’étude menée par GfK, met en lumière la place dominante des librairies comme premier canal de distribution des livres au Brésil. En effet, en 2018, près de 89 % des livres ont été vendus en librairies.

Les librairies dominent même les supermarchés, autre canal de distribution important dans le pays. On observe néanmoins une baisse de la fréquentation des établissements par rapport à 2017, alors que les ventes en librairies ont représenté 92,3 % des ventes totales. 

Si la catégorie « autres » du rapport - à laquelle est comparée la catégorie « librairies » - fait référence aux supermarchés et magasins libre-service, l’analyse ne fait pas mention du marché du e-commerce. 

Le rapport complet est disponible sur Publishnews. 

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS