La fondation Mellon offre deux millions d’euros à l’Académie des poètes américains

Par : Caroline Garnier

18/01/2019

La fondation Andrew W. Mellon vient d’offrir deux dons, pour un total de 2,2 millions de dollars (1,93 millions d’euros), à l’Académie des poètes américains. Cette donation a pour ambition de soutenir le travail des poètes et de renforcer le réseau qui oeuvre pour les publier, mais aussi promouvoir leurs écrits.

« La poésie offre l’opportunité de réfléchir sur le langage et sa signification, mais aussi d’apprendre à se connaitre soi-même  et plus largement à nous connaitre les uns les autres. Ces subventions extraordinaires de la Fondation Mellon nous permettront de soutenir de façon plus percutante les poètes qui sont impliqués au sein des communautés dans lesquelles ils résident et de renforcer le réseau d’organisations de poésie du pays, qui présentent, publient et promeuvent des poètes » se réjouit Jennifer Benka, directrice de l’Académie des poètes américains.

L’académie prévoit de financer un nouveau programme de bourses avec la première subvention. Il permettra d’accorder des rémunérations aux poètes, à différentes échelles (étatique, locale, etc.) afin de les aider dans l’entreprise de leurs projets en lien avec la poésie.

Au total, un million de dollars sera remis aux divers lauréats sous forme de prix allant de 50 000 à 100 000 dollars (43 850 à 87 690 euros) en avril prochain, lors du mois national de la poésie.

La seconde subvention soutiendra les travaux de l’alliance nationale de poésie, Poetry Coalition, qui regroupe plus de 20 organisations américaines. Cette aide permettra à la coalition d’organiser  au mois de mars la programmation annuelle « un thème d’importance sociale », qui regroupe des évènements publics, des lectures mais aussi des publications d’ouvrages de poésie. La donation rémunérera également des employés travaillant à temps partiel au sein de certaines de ces organisations. 

« En dépit de la reconnaissance et de l’estime qu’expriment les communautés à leur égard, les poètes des villes et des États ne reçoivent pas souvent de moyens financiers à la hauteur de leur créativité et de leur service public. J’espère que le soutien de Mellon nous rappellera le pouvoir du langage et des échanges humains que la poésie offre de façon unique. » souligne Jennifer Benka.

Créé en 1969, la fondation Andrew W. Mellon est une organisation à but non lucratif qui agit pour renforcer, promouvoir et défendre les différentes contributions dans les champs de l’art et des sciences humaines. Ainsi, elle apporte son soutien à des établissements d’enseignement supérieur et de culture.

Source :  PublishersWeekly

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS