La papeterie nantaise Radigois vit ses dernières heures

Par : Caroline Garnier

03/04/2019

Ouverte en 1852, la célèbre papeterie ne parera plus les rues de Nantes.

Située sur la place Félix-Fournier de Nantes, la papeterie Radigois s’apprêtait à fêter ses 170 ans. Un énième anniversaire qu’elle ne célèbrera pas, faute de repreneur.

Fondée par Gustave et Louis Radigois en 1852, la boutique a par la suite été rachetée par les époux Péan en 1933, qui ont remis le flambeau à leur fils Pierre avant de lui-même le transmettre à son fils en 1987. Or ce dernier, âgé aujourd’hui de 66 ans, n’a pas trouvé de successeur pour reprendre le commerce familial. 

« J’ai cherché pendant deux ans un repreneur, en pensant que ça allait être évident d’en trouver un », déplore Monsieur Péan, propriétaire actuel de la papeterie, contacté par BookSquad au téléphone. 

« Cette papeterie est une institution pour les Nantais et les Nantaises qui y ont un attachement particulier. C’est une catastrophe de la voir disparaître, car il y a beaucoup d’affect. Cette maison c’est une histoire familiale avant tout », confie le propriétaire attristé.

La papeterie tirera donc définitivement sa révérence à la fin du mois. Un restaurant devrait investir les lieux à sa suite, à l’ombre de l’église Saint-Nicolas. 

Source: PresseOcéan

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS