Le Royaume-Uni a enregistré la fermeture de près de 130 bibliothèques publiques l’année dernière

Par : Angèle Boutin

11/12/2018

L’institut des finances publiques anglais (CIPFA) a publié son rapport annuel sur les bibliothèques et révèle que l’on peut observer des fermetures de bibliothèques similaires chaque année depuis 2010, notant également une baisse dans la rémunération des employés.

Les bibliothèques qui sont de plus en plus souvent victimes des coupes budgétaires de la part des collectivités locales dépendent très largement du bénévolat. Ainsi, au cours de l’année dernière, 127 bibliothèques publiques ont fermé leurs portes et 3 000 volontaires supplémentaires ont été recrutés.

Comme l’explique The Guardian, les dépenses allouées aux bibliothèques par les collectivités locales ont diminué de 30 millions de livres, pour atteindre les 741 millions de livres. Au-delà des 127 bibliothèques qui ont fermé, ce sont 712 employés qui ont perdu ou dû quitter leur travail pour être remplacés par quelques 3 000 volontaires sur un total de 51 394.

Les bibliothèques « gérées par les bénévoles » sont devenues la norme au Royaume-Uni. Le Public Libraries News estimait leur nombre à une dizaine en 2010, en 2017 elles sont 500. Et selon le CIPFA, 10 000 nouveaux bénévoles ont rejoint les rangs des employés de bibliothèques au cours des trois dernières années.

Si les trois principales bibliothèques du Royaume-Uni continuent d’afficher un nombre de visiteurs important, à savoir plus d’un million chacune l’année dernière, le nombre de visiteurs global du pays a diminué de 10 millions cette année, pour un total de 233 millions de visiteurs.

Crédits photos : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Commentaires sur “Le Royaume-Uni a enregistré la fermeture de près de 130 bibliothèques publiques l’année dernière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS