Le marché du livre allemand globalement stable mais en dents de scie

Par : Angèle Boutin

05/02/2019

Le marché du livre allemand affiche une augmentation de 0,1 % par rapport à 2017 selon une étude du marché réalisée par Media Control et publiée dans le magazine Börsenblatt en janvier dernier.

Le marché a été dans son ensemble extrêmement fluctuant, comme l’explique l’article de Publishing Perspectives, avec une hausse des ventes en mars de 12,2 %, puis une baisse de 14,2 % en avril. Des fluctuations plus significatives pour les librairies avec une fourchette située entre - 17,4 % et + 13,9 % au cours des différents mois de l’année. 
 
Le président de l’association des éditeurs et libraires allemands (Börsenverein des Deutschen Buchhandels) Heinrich Riethmüller, explique dans le rapport que « les éditeurs et les libraires s’efforcent de rapprocher les gens du livre […] de mieux les orienter lors de leurs achats »
 
L’année dernière, dans son rapport sur l’année 2017, l’association a par ailleurs pointé que l’industrie du livre a perdu entre 2013 et 2017 environ 6,4 millions de lecteurs. Mais en 2018, un renouement semble avoir eu lieu, avec une augmentation du nombre de personnes ayant acheté des livres au cours des trois premiers semestres (+ 1,6 %), soit 500 000 personnes.  
 
Le prix moyen d’un livre a augmenté de 1,4 % pour coûter en moyenne 13,36 euros. La non-fiction a enregistré une hausse globale des ventes de 5,5 %, là où celles de jeunesse et Young Adult ont augmenté de 3,2 %. Les livres de fiction, qui arrivent en tête des ventes, ont de leur côté diminué de 0,9 %. Le format poche a bien moins séduit, et a enregistré une baisse de 2,3 %.

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS