Le mystérieux acheteur putatif de Barnes & Noble était WH Smith

Par : Angèle Boutin

08/11/2018

La rumeur a couru au printemps d’une offre de rachat anonyme de la chaine de librairies Barnes & Noble. Alors que l’acheteur potentiel était resté dans l’ombre, son nom vient d’être révélé. Il s’agissait de de la chaine concurrente, WH Smith.

WH Smith, grande chaine de librairies britanniques était donc le mystérieux prétendant au rachat de Barnes & Noble. WH Smith aurait été en négociation pendant des mois avec la chaine américaine. La porte-parole de B&N a refusé de s’exprimer à ce sujet.

La fusion avec la chaine de livre étrangère aurait pu transformer Barnes & Noble en lui offrant une ouverture à l’international. La chaine ne s’est en effet jamais étendue dans d’autres pays, préférant investir le territoire américain sur lequel elle dispose aujourd’hui de 629 magasins.

Les négociation en vue du rachat ont débuté en janvier et n’auraient pas abouti du fait de Demos Parneros, alors PDG de Barnes & Noble, qui selon la société aurait tenté de limiter la diffusion d’informations à l’attention de l’acquéreur, présentant « la société sous un jour négatif ».

Demos Parneros a par ailleurs été licencié en juillet probablement en raison de l’échec du rachat. L’ancien PDG a depuis assigné son ancien employeur en justice, se dernier ayant répliqué pour une issue encore incertaine.

 

Source : Market Watch  Crédits photo : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS