PEN Afrikaans s’oppose au projet de réforme du droit d’auteur en Afrique du Sud

Par : Rachèle Rodier

26/11/2018

Le bureau africains de PEN International, organisation dédié à la défense des auteurs et de la liberté d’expression, suit la position de l’IPA, s’opposant à son tour au Copyright Amendment Bill du gouvernement sud-africain.

Dans un communiqué publié vendredi dernier, PEN Afrikaans explique que « les auteurs méritent mieux que ce que la législature leur donne dans le projet de loi Copyright Amendment Bill qui est en phase d’adoption par le Parlement en dépit de l’opposition locale et internationale ».

L’organisation rappelle que « beaucoup d’auteurs gagnent leurs vie en écrivant pour le marché de l’éducation », qui se trouve de loin être le secteur le plus important.

En effet, l’International Publishers Association (IPA) s’est mobilisée il y a deux semaines afin de dénoncer le projet de décret concernant le droit d’auteurs en Afrique du Sud qui « introduit une clause d’utilisation équitable, ainsi que des exceptions générales et de nouvelles exceptions » concernant les écoles, les bibliothèques, les musées, ce qui affaiblirait « la position des auteurs et des éditeurs ».

Le Forum international des auteurs (IAF) qui représente plus de 700 000 auteurs dans le monde et près de 70 organisations, s’est exprimé au sujet de la réforme du droit d’auteur au Canada parlant « d’un déclin catastrophique des revenus des auteurs ». Le Forum soutient PEN Afrikaans dans la médiatisation de cette lutte « nous faisons campagne pour eux dans tous les pays ».

PEN Afrikaans a également lancé une pétition en ligne contre l’amendement.

 

Source : Publishing Perspective

Crédits photos : Pen Afrikaans

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS