Revalorisation des minima conventionnels dans l’édition

Par : Angèle Boutin

23/08/2018

Le Syndicat national de l’édition (SNE) applaudit l’adoption de l’avenant n°13 du 20 juillet 2018 lors de la Convention collective nationale de l’édition du 14 janvier 2000.

Le SNE a annoncé à ses adhérents « une revalorisation globale à la hausse des barèmes de salaires minima de 3% au total » suite à l’adoption de l’avenant n°13 à la convention collective de l’édition. 

Cette annonce « qui interviendra au 1er septembre 2018 » est précisée dans la suite du document : « cette revalorisation de 3% au total (différenciée selon les niveaux de classification) produira des effets sur les salaires réels uniquement dans le cas où ceux-ci seraient inférieurs aux minima ainsi déterminés. »

Le salaire d’entrée dépasse désormais le SMIC et les catégories agents de maîtrise et techniciens sont fusionnés, permettant une revalorisation des salaires des agents de maîtrise. 

Un avenant qui ne convainc pas tout le monde 

La CFDT, qui a accepté de signer l’avenant signale cependant que « pour les cadres, les minimas ne sont pas satisfaisants » et qu’il s’agit de leur « prochain combat ».

La Filpac-CGT, a quant à elle refusé de signer l’avenant, craignant un manque d’attractivité de la filière édition, pour laquelle les études sont de plus en plus longues et pour un salaire à l’embauche décevant. 

Source : ActuaLitté / Crédits Illustrations : CC0 License 

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS