Budget de la culture 2019 : une augmentation en trompe-l’oeil

Par : Angèle Boutin

26/09/2018

La ministre de la Culture, François Nyssen, a présenté lundi son budget dans le cadre du projet de loi de finances 2019. Le budget alloué au livre est en baisse, alors « Les moyens du ministère en faveur de la culture atteindront 10 milliards d’euros » selon un communiqué.

Les crédits budgétaires vont ainsi augmenter de 17 millions d’euros pour atteindre un total de 3,63 milliards d’euros.

L’audiovisuel public recevra 3,86 milliards d’euros, soit une économie de 35 millions d’euros, ce qui représente moins de 1% du budget.

Les dépenses fiscales devraient s’élever à 1,5 milliards d’euros en faveur de la culture et des industries culturelles et créatives.

Le cinéma, la production audiovisuelle et les jeux vidéos, par le biais du Centre national du cinéma et de l’image animée, devraient recevoir 679 millions d’euros.

Suite à une décision du Premier ministre, Edouard Philippe, le Centre national du livre sera désormais financé par subvention budgétaire.

Les quatre axes de la politique budgétaire

L’équité territoriale avant tout : le plan « Culture près de chez vous » est renforcé et recevra en complément des 88 millions d’euros, 2 millions d’euros du ministère. La politique de sauvegarde du patrimoine, elle aussi est maintenue avec 326 millions d’euros en autorisations d’engagement et la reconduction du fonds de 15 millions d’euros pour les collectivités à faible ressources. 30 millions d’euros vont être attribués aux territoires, permettant au ministère de déconcentrer 72% de ses crédits d’intervention.

Concernant la jeunesse : le Pass Culture va nécessiter 34 millions d’euros, et 2 millions d’euros supplémentaires vont être alloués aux politiques d’EAC (éducation artistique et culturelle).

Un pas supplémentaire est fait vers la diversité culturelle, notamment en « [sanctuarisant] à hauteur de 706 millions d’euros » le soutien au spectacle vivant. La hausse de la CSG sera compensée en faveur des artistes-auteurs. Et le soutien aux arts visuels va augmenter de 5%.

Le communiqué précise que le budget concerne aussi les projets sur le long terme: 150 millions d’euros seront investis d’ici 2022 dans le numérique avec pour objectif la transformation du secteur audiovisuel public. La contribution à l’audiovisuel public n’augmentera pas en 2019, une première depuis 10 ans. La ministère de la Culture va travailler en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, en faveur de la francophonie (rénovation du château de Villers-Cotterêts) et en faveur de l’Europe.

Et le livre dans tout ça ?

Le livre et la lecture vont recevoir 300 millions d’euros de crédits, soit 1% de baisse par rapport à 2018 (incluant le budget du CNL).

Le plan « Culture près de chez vous » participera au financement de la Dotation Générale de Décentralisation (DGD), permettant aux bibliothèques d’étendre leurs horaires d’ouverture. En 2018, 265 bibliothèques ont ainsi pu ouvrir 6h de plus chaque semaine, loin de la généralisation de l’ouverture les week-ends recommandée par le rapport Orsenna.

La Bibliothèque nationale de France va profiter d’une augmentation de 2% avec 3,5 millions d’euros auparavant accordés par le CNL. La rénovation du Quadrilatère Richelieu va se poursuivre jusqu’en 2020, recevant une nouvelle subvention de 24 millions d’euros de la part du ministère. Et 500 000 euros seront transférés pour « contribuer au plan de rattrapage indemnitaire ministériel pour les agents appartenants au corps des bibliothèques ».

Crédits illustrations : Ministère de la Culture

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

2 commentaires sur “Budget de la culture 2019 : une augmentation en trompe-l’oeil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS