L’édition britannique a encore des progrès à faire en matière de diversité selon la PA

Par : Angèle Boutin

15/01/2019

La Publishers Association (PA) a dévoilé en décembre dernier son rapport sur la diversité au sein des métiers de l’édition au Royaume-Uni, et si des progrès importants ont été relevés par l’association, elle estime qu’il « il y a encore des progrès à faire ».

Cette étude fait suite à celle réalisée en 2017, et sur laquelle la Publishers Association s’est basée afin d’établir son plan pour la parité et la diversité au sein des entreprises dans l’édition. Ce plan a pour objectif d’atteindre, d’ici à 2022, les 50 % de postes de direction occupés par des femmes, et 15 % d’employés issus des communautés « BAME » (blacks, asiatiques et minorités ethniques). Ainsi, une étude annuelle sera réalisée au cours des cinq prochaines années autour de l’inclusion dans le secteur.

L’enquête, réalisée auprès de 42 maisons d’édition et publiée en décembre dernier, révèle ainsi que 54 % des postes de direction et d’exécution sont occupés par des femmes. Les personnes issues des communautés minoritaires (BAME) représentent 11,6 % des sondés, et celles issues de la communauté LGBT représentent 8,2 %.

0,6 % des répondants se sont identifiés comme étant trans-genre et 0,8 % ont préféré un autre terme. Enfin, 5,4 % des sondés ont révélé avoir un handicap.

Stephen Lotinga, président de la Publishers Association a expliqué que « l’enquête de cette année nous fournit les données les plus complètes sur la diversité et l’inclusion que nous ayons jamais eu. C’est encourageant de voir le nombre de d’acteurs de l’industrie qui y participe, ce qui reflète la volonté importante de disposer de repères afin de mesurer les progrès à venir ».

Et de rajouter : « Les éditeurs ont reconnu l’importante de la diversité et de l’inclusion, et la PA s’engage sur le long terme, […] afin d’aider le secteur à identifier et orienter son action ».

Les objectifs pour l’année 2019

Un groupe de travail a été constitué autour des questions de diversité et d’inclusion afin de travailler sur trois axes : le recrutement, le maintien en poste et le développement du personnel issu des minorités, la diversité à l’échelle régionale, le handicap et la santé mentale des employés.


L’intégralité du rapport se trouve ici.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS