Les grandes maisons d’édition anglo-saxonnes font peau neuve pour 2019

Par : Angèle Boutin

18/12/2018

L’année 2018 a été l’occasion de nombreuses restructurations chez les plus grands éditeurs américains spécialisés comme l’explique Publishers Weekly, entre restrictions budgétaires, départs à la retraite et démission, il y a du mouvement chez les grands groupes éditoriaux.

Ainsi, le groupe Crown Publishing a annoncé en octobre dernier un rapprochement avec le groupe Random House Publishing, plaçant les deux groupes sous la directrice de Gina Centrello, directrice de random House Publishing. Maya Mayjee, directrice de Crown Publishin a annoncé son départ pour la fin de l’année.

Cette nouvelle organisation des structures se divise en trois pôles distincts : « Crown Trade » qui comprend Crown, Archetype, Broadway, Tim Duggan Books, Hogarth et Three Rivers ; « le pôle livres illustrés » qui comprend Clarkson Potter, Harmony Rodale et Ten Speed, et enfin, « le pôle édition chrétienne, business et conservatrice » comprenant Convergent, Currency, Forum, Image, Mutnomah et Waterbrook. Il a par ailleurs été annoncé que le département Prima Games de Random House, qui publiait des stratégies pour les jeux vidéos fermerait ses portes au printemps 2019.


Le groupe Hachette Books a transféré son département Da Capo Press au sein de la division Hachette Books, elle-même transférée dans Perseus Books sous la direction de Susan Weinberg. Le groupe Hachette Books a par ailleurs annoncé la consolidation de ses équipes spécialisées dans l’édition chrétienne à Nashville FaithWords et Worthy (acquis en septembre dernier par le groupe).

Le groupe Grand Central Publishing (Hachette Book Group) a annoncé début décembre que son département Life & Style serait absorbé au sein même de la maison d’édition et que les titres de cette catégorie intégreraient la liste phare des titres de Grand Central Publishing.


Michael Mirroson, PDG du groupe General Books (HarperCollins) a démissionné en janvier 2018, pour être remplacé par Jonathan Burnham, nommé PDG de Harper, (Harper Business, Harper design, Harper Paperback, Harper Perennial, Harper Wave, Amistad, Broadside et Ecco), et Liate Stehlik nommée PDG de William Morrow/Avon (William Morrow, Avon, Custom House, Dev Street et Harper Voyager).

Quelques mois plus tard, Judith Curr (ex PDG d’Atria Publishingà a été embauchée pour développer HarperOne, elle a également intégré à son champs d’action la maison Amistad et le département en langue espagnole de HarperCollins.


L’annonce du départ à la retraite de Susan Moldow, PDG de Scribner Publishing et Touchstone (groupe Simon & Schuster) a impliqué la mise en cessation d’activité de la maison d’édition Touchstone, dont les titres et les équipes éditoriales seront reportés vers les maisons Atria et Gallery. Les titres du fond de la maison Touchstone continueront à être édités par Simon & Schuster.

Enfin, dans le cadre de restrictions budgétaires, le groupe Quarto fait fermer ses bureaux de Minneapolis à la fin de l’année, sa marque « Voyageur » prend ainsi fin, mais Burgess Lea, Cool Springs et Motorbooks continueront à exister. Quarto n’a pas révélé le nombre d’emplois susceptibles d’être touchés par cette fermeture.


Source : Publishers Weekly

Crédits photos : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Commentaires sur “Les grandes maisons d’édition anglo-saxonnes font peau neuve pour 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS