Les ventes de traduction de fiction ont augmenté de 5,5 % au Royaume-Uni

Par : Claire Chave

06/03/2019

Les ventes de fiction traduites ont augmenté de 5,5 % outre-Manche l’an passé, grâce aux ventes d’auteurs comme Jo Nesbo, selon une étude commandée par le Prix International du Man Booker.

Dans cette recherche, on apprend que les ventes de traductions de fiction ont pesé pour 20,7 mille pounds (24.064 euros) en 2018. Les traductions représentent 5,63 % des fictions publiées au Royaume-Uni. Ces traductions submergent les marchés européens, notamment le marché français, où elles représentent 17% des ventes.

Pour les romans publiés ces cinq dernières années, les auteurs norvégiens et suédois ont été les plus populaires. Et les cinq premiers auteurs de la liste ont représenté à eux seuls un peu plus de 25% du total des ventes :

« The Thirst » (Vintage) de l’auteure norvégien Jo Nesbo a vendu le plus d’exemplaires, soit 123.066, juste devant son précédent titre « Macbeth » (Vintage) vendu à 111.206 exemplaires. L’auteur suédois David Lagercrantz a vu son livre « The Girl Who Takes an Eye for an Eye » écoulé à 105.897 exemplaires, devant l’autrice française Leila Slimani avec « Lullaby », vendu à 98.058 exemplaires.

Pour Fiammetta Rocco, administratrice du Prix International du Man Booker, « lire des fictions est l’un des meilleurs moyens de nous mettre à la place des autres. L’augmentation des ventes de fictions traduites montre à quel point les lecteurs britanniques ont envie de découvrir les bons auteurs étrangers ».

Les langues les plus demandées, en traduction, sont le chinois et l’arabe, ainsi que l’islandais et le polonais. Pour ce dernier, c’est surtout grâce à la victoire d’Olga Tokarzczuk au Prix International du Man Booker en 2018 et le fait que la Pologne ait été le sujet phare du Salon du Livre de Londres en 2017.

Les juges du Prix International du Man Booker sélectionneront une liste de 12 à 13 livres le 13 mars, suivie d’une liste plus courte de 6 romans le 9 avril, avant d’annoncer le gagnant du prix le 21 mai prochain.

Sources : The Bookseller / The Man Booker Prize

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS