The Feminist Library sauvée par des dons

Par : Caroline Garnier

03/01/2019

En octobre dernier, les bénévoles de The Feminist Library ont lancé une campagne de crowdunding afin de recueillir suffisamment d’argent pour pouvoir déménager dans de nouveaux locaux. Mercredi 2 janvier, les coordinatrices du projet ont annoncé, sur le compte twitter de la bibliothèque, avoir récolté assez de fonds pour pouvoir s’installer dans un nouveau bâtiment.

Près de 80 jours après avoir lancé leur cagnotte, les bénévoles de The Feminist Library ont récolté 35 000 livres sterling (38 740 euros) sur les 65 000 livres sterling (71 940 euros) initialement souhaités. La somme récoltée permettra néanmoins de financer les divers coûts liés au déménagement ainsi qu’à la rénovation des futurs locaux qui accueilleront la bibliothèque à Peckman, dans le Grand Londres. La différence va être complétée par les financements de mécènes de l’établissement. Dans l’intervalle, il va rester possible de faire un don sur la plateforme jusqu’au 14 février 2019.

Contrainte de quitter son emplacement actuel à Westminster Bridge Road à cause d’un réaménagement du site, la bibliothèque va pouvoir perdurer grâce à une collecte suffisante pour financer un nouveau local. Ce nouvel espace sera 50 % plus grand, permettant à la fois de stocker les collections et d’organiser des évènements. Il permettra aussi d’améliorer l’accès aux différentes ressources.

The Feminist Library a été fondée par un groupe de femmes en 1975 afin de recueillir les écrits ayant trait au mouvement de la libération des femmes. Elle possède à ce jour 7 000 livres, 1 500 périodiques et de nombreuses archives et pamphlets. « Nous avons estimé que 4 000 documents (livres, périodiques et archives) devraient être ajoutés à notre collection et nous espérons que nous pourrons y parvenir avant notre déménagement »  estime Magda Oldziejewska, coordinatrice du projet.

Les bénévoles espèrent que la nouvelle bibliothèque pourra ouvrir le 14 mars prochain, date d’anniversaire de the Feminist Library qui fêtera cette année ses 44 ans. Magda Oldziejewska appelle aussi des volontaires à venir les aider pour déménager les collections au mois de janvier.


Source : The Bookseller

crédits photos : Creative Commons

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS