La Mél appelle à l’aide

Par : Caroline Garnier

28/02/2019

Dans une lettre adressée à ses adhérents et à ses auteurs, la Maison des Écrivains et de la Littérature leur demande de se mobiliser pour éviter qu’elle ne disparaisse.

« La Maison des Écrivains et de la Littérature, créée en 1986, est aujourd’hui menacée dans son existence même » interpelle l’association.

Le 10 juillet 2018, Françoise Nyssen, alors Ministre de la Culture avait convenu, avec la Mél, que cette dernière ne dépendrait plus du Centre national du livre (CNL) mais de la Direction générale des Affaires Culturelles (DRAC) d’Ile de France, afin de renforcer ses missions. 

Or, le 22 février dernier, l’association a appris qu’en plus d’une diminution de 50 000 euros de ses subventions (soit 165 000 euros perdus sur trois ans), la DRAC Ile de France ne financerait que les initiatives effectuées sur le territoire francilien, laissant à la Mél le soin de trouver des aides au sein des régions.

Une situation qui amène aujourd’hui l’association à constater un épuisement de ses réserves et donc l’impossibilité de continuer à mener à bien ses diverses actions. Les onze personnes employées risquent également de ne pas percevoir de salaire à partir du mois prochain si la DRAC n’intervient pas rapidement pour régler ce blocage.

Une pétition a notamment été lancée afin de demander à la DRAC d’Ile de France d’attribuer une subvention suffisante pour lui permettre de réaliser ses missions, tout en arguant que le CNL, qui doit lui passer le relai, veille à régler la situation en débloquant des fonds additionnels.

« Nous demandons maintenant à tous nos partenaires de se mobiliser de même. Réagissez sur internet, signez la pétition, écrivez dans la presse, envoyez des lettres de protestation pour alerter le ministre de la Culture, le président du CNL, les députés que vous connaissez, les conseillers ministériels, les journalistes », exhorte l’association.

La Mèl souhaite en plus une déconcentration des crédits de la part des DRAC de toutes les régions et non plus seulement de l’Île-de-France, tout en demandant une reconnaissance « explicite » de ses missions.

Depuis plus de 30 ans, l’organisation oeuvre pour défendre et représenter les écrivains, en promouvant la littérature.

Source : Mèl

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

3 commentaires sur “La Mél appelle à l’aide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS