Royaume-Uni : la Society of Authors adresse une lettre ouverte au gouvernement concernant le piratage des livres

Par : Lucile Payeton

08/04/2019

L’association des auteurs britanniques (Society of Authors - SoA) appelle le Secrétaire d'État aux Affaires, à l'Énergie et à la Stratégie industrielle, Greg Clark, à prendre des mesures pénalisant les plateformes de partage de contenus piratés, dans la crainte de voir le marché du livre et les auteurs en pâtir.

La SoA s’appuie sur un recensement fait par le bureau de la propriété intellectuelle (Intellectual Property Office) : un sixième des e-books lus en ligne au Royaume-Uni en 2017 serait piraté. Le progrès de telles plateformes a un impact sur le statut des auteurs en tant que profession : les copies publiées sur les sites de partage n’étant pas comptabilisées dans les ventes, les auteurs ne touchent pas de droits d’auteurs (royalties).

Cette nouvelle lettre s’inscrit dans la prolongation de la guerre qui opposait l’autrice Joanne Harris au site Ebook.Bike en mars dernier et d’une première lettre ouverte datant de janvier, adressée au site Internet Archive’s Open Library.

En effet, les trente-trois auteurs, dont Philip Pullman et Kazuo Ishiguro, demandent au gouvernement de s’attaquer aux plateformes de partage favorisant le partage illégal de créations artistiques, invoquant le sens moral et la propriété intellectuelle.


La lettre est disponible sur le site du Bookseller.

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS