Un avenir en demi-teinte pour l’ebook aux États-Unis

Par : Lucile Payeton

02/07/2019

Alors que Microsoft a annoncé en avril dernier fermer le service de bibliothèque en ligne de Microsoft Store, dès le 1er juillet, les utilisateurs n’ont plus eu accès aux livres empruntés ou téléchargés gratuitement.

Depuis le 2 avril, les usagers de Microsoft Store ne peuvent plus acheter d’ebooks sur la boutique numérique. Aujourd’hui, Microsoft s’affaire à retirer tous les ebooks achetés des bibliothèques numériques de ses clients. Bien que remboursés, ces derniers doivent se tourner vers d’autres plateformes (e-commerce ou bibliothèques numériques) s’ils veulent retrouver les ebooks perdus.

Au delà de la fermeture du service de bibliothèque numérique de Microsoft, la démarche de retrait des livres déjà achetés par les clients remet en question l’idée de possession du format numérique. L’ebook disparaît en effet des mains du lecteur lorsque les plateformes ferment l’accès à leurs bibliothèques numériques. Si la question ne concerne que les services de bibliothèques en ligne (où les ebooks sont stockés en ligne) et de streaming, ces systèmes peuvent engendrer un frein à la consommation d’ebooks.

Malgré une évolution des pratiques de lecture des Américains qui explorent les formats autres que papier, le bilan de l’association des éditeurs américains (AAP) publié le mois dernier, met en lumière le recul des ventes de 4,5 % en 2018. 

Avec une possible hausse de la taxe sur le livre papier aux États-Unis, l’ebook reste une alternative envisageable pour les lecteurs, lorsque celui-ci peut-être conservé par l'acheteur.

Parallèlement, en France, de nombreux moyens sont mis en place par les éditeurs et les acteurs du livre, tels que les bibliothèques, pour le développement du numérique, afin de répondre à un intérêt croissant des lecteurs français. En effet, les ventes d’ebooks ont progressé ces dernières années, passant d’un total de 202 millions d’euros en 2017 à 212,6 millions d’euros en 2018 (d’après le dernier bilan chiffré du SNE). 

Source : Wired Good E-Reader

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS